Du vélo à la rentrée ?

Publié le par rose gallery

Ouh là là, qu’elle se rapproche à grands pas la rentrée scolaire, et avec elle son contingent d’impératifs, de reprises d’activités diverses, bref de vie à toute vitesse ! Finies les balades en début de soirée dans le bois de Vincennes, en amoureux, quand les promeneurs ont déjà pour la plupart repris le chemin de leur domicile et qu’il ne reste que le calme, les arbres, les grandes étendues (enfin, grandes pour l’Ile de France, of course, restons raisonnables !). C’était bien, moi sur mon B'twin, mon chéri à baskets, cheminant dans les allées plus ou moins larges, bordant les cours d’eau, se faufilant dans les sous-bois. Nous avons d’ailleurs à peu près la même vitesse de croisière, bizarrement, faut-il en déduire que je pédale lentement et qu’il court vite ou que nous sommes sur une moyenne étonnamment similaire ? Mystère. En tout cas, voilà, l’été cette fois se termine, et avec lui cette lenteur à nulle autre pareille. Ce temps qui s’écoule, tranquillement, presque palpable. Tout l’inverse d’une rentrée scolaire, quoi ! Depuis la fin juin, mon agenda de maman- travailleuse-débordée est déjà coché de déplacements professionnels, de rendez-vous pour inscriptions à la danse, d’adaptations à la halte-garderie, de vaccins chez le pédiatre… Et ceci, sans compter les pantalons qui auront le feu au plancher, les chaussures trop petites, les franges trop longues et les pointes abîmées par l’eau de mer et le soleil. Et puis les… fournitures dans les supermarchés pris d’assaut. La routine de la rentrée, quoi. Allez, on essayera de profiter quand même des belles journées de l’été indien pour continuer à pédaler le dimanche matin, progéniture en selle, dans les belles allées du bois de Vincennes, histoire de garder un peu de zen estival dans nos têtes…

Commenter cet article